Les véhicules propres ciblés sur le dernier kilomètre se multiplient et s’autonomisent

Les véhicules propres ciblés sur le dernier kilomètre se multiplient et s’autonomisent

De nombreux industriels du transport font assaut d’ingéniosité pour concevoir de nouveaux véhicules de transport adaptés aux livraisons sur le dernier kilomètre en centre urbain : de petite taille, propres, modulables, facile à charger et à décharger, … ils flirtent désormais avec l’autonomie, le nouveau concept qui fait fureur dans nos prévisions futuristes.
A l’instar de ces anciens de Google, qui ont créé en 2016 la start-up Nuro, dont la navette de distribution autonome R1 vient d’être présentée au public. Une micro-camionnette électrique, sans poste de conduite, qui comporte deux coffres modulaires pour distribuer, sous le contrôle d’un manutentionnaire, des marchandises en ville. Ou de cette autre start-up, Udelv, qui vient de lancer sa nouvelle camionnette de livraison autonome dans les rues de San Mateo (Californie). Des fourgonnettes opérées par l’entreprise de logistique Delivery Guys, pour le compte de la chaîne d’épicerie fine Draeger’s Market, comptent quant à elles 18 casiers indépendants, déblocables à l’aide d’un smartphone. La charge utile se restreint à 300 kg, pour une autonomie d’environ 100 km (vitesse maximale de 40 km/h).
Sans oublier l’e-Palette présenté comme le couteau suisse de la livraison par Toyota. Il s’agit d’une plateforme utilitaire, modulable en fonction des besoins des utilisateurs, qui une fois n’est pas coutume est à la fois autonome et totalement électrique. L’e-Palette est développée conjointement avec plusieurs partenaires de poids, ce qui donne une idée des utilisations possibles : distribution de colis avec Amazon, convoyage de passagers avec Uber ou DiDi (le “Uber” sino-estonien), voire même livraison de pizzas avec Pizza Hut !
Le véhicule sera disponible avec trois longueurs de châssis (de 4 à 7 mètres) pour une largeur d’environ 2 m et une hauteur de 2,25 m. Reposant sur une architecture ouverte, l’intérieur de l’e-Palette peut être aménagé en fonction des besoins, qu’il s’agisse de livraison de colis, d’autopartage, de commerce en ligne itinérant, voire… de chambre d’hôtel !
Plus d’infos?